Les promesses de la poste - 17 février 2010

Cet article date de février 2010

La mairie d'Argenteuil n'a jamais cessé de nous soutenir dans ce dossier et est souvent associée à nos échanges avec La Poste.

 

Nous savons depuis le 17 février*,  qu'il n'est, D'APRES LA POSTE PLUS QUESTION D'UNE FERMETURE DU BUREAU DE POSTE DE LA RUE KLEBER (voir nos anciens articles à ce sujet).

En tout cas c'est le discours officiel de La Poste sur lequel il faut toutefois rester vigilants car tout semble indiquer le contraire.
Il peut s'agir de court terme, rien n'est jamais acquis ! Mais cette promesse écrite est une première bataille remportée.

*date à laquelle la direction départementale a répondu au Collectif suite à notre courrier de pétition du 25 janvier

Le soutien que nous attendons désormais de nos élus est de nous aider à obtenir :

1- un retour aux anciens horaires (tôt le matin, plus tard les après-midi)
2- un retour à un nombre normal de préposés au guichet (au lieu d'un seul)
3- une mise aux normes du bureau de poste (plus fonctionnel, plus sécurisé)
4 - l'installation d'un
distributeur de billets (rien dans le quartier)

La mairie d'Argenteuil nous a soutenus dans ces demandes (courrier à Madame Sévilla que nous avions déjà publié + rencontre + courrier à M. Bailly (Président de La Poste) dont on nous a promis une copie le 16 mars (problème avec la grève des facteurs ?).


Monsieur Métézeau et Monsieur Mothron nous ont semble-t-il soutenus dans la non fermeture du bureau. Des copies de courriers écrits seraient appréciés car nous n'avons aucun élément à disposition hormis un projet de courrier de M. Métézeau à M. Bailly que nous avions publié au tout début de nos actions. Nous apprécierions aussi d'avoir connaissance du courrier de réponse de M. Bailly à M. Métézeau. Vous le trouverez sur ce blog dès que nous l'aurons.

Nous attendons des évolutions sur l'ENSEMBLE des points ci-dessus réclamés depuis le 25 janvier auprès des responsables et élus.

Nous remercions l'ensemble des élus qui nous soutiendront activement dans ces réclamations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :